Imprimer la page
Entreprise

Villacampa, la renaissance des skis en bois

Jack Fauvel a ressuscité une marque éteinte depuis 2001

Jack Fauvel a ressuscité une marque éteinte depuis 2001

En plein coeur du Béarn, à Boueilh-Boueilho-Lasque, une petite entreprise fait revivre les belles heures du Pyrénéisme en remettant au goût du jour les skis en bois. A l'aube de sa deuxième année, La Manufacture à Félix a su séduire les amateurs de glisse.

Le pari était risqué : convaincre les skieurs avertis de chausser des skis en bois, à l'image de leurs ancêtres, n'était pas gagné. Et pourtant, avec sa marque Villacampa, La Manufacture à Félix a su trouver son public en lui proposant du matériel haut-de-gamme, tant esthétique que technique. Tête pensante de ce projet bien moins farfelu qu'il n'y paraît, Jack Fauvel est avant tout un passionné de ski chez qui l'idée a germé un peu par hasard : « Un jour, j'ai rencontré un ébéniste qui m'a parlé des skis de Félix Villacampa. Dans les années 1900 et jusqu'en 1980 environ, Villacampa était une très grande marque de ski. Puis en 2001, l'entreprise nayaise a fermé. J'ai retrouvé les petits-fils et je leur ai demandé si je pouvais faire revivre la marque et reprendre l'idée de leur grand-père. » Une maturation en incubateur, deux associés et un salarié plus tard, l'entreprise de Jack Fauvel s'installe près de Garlin et lance sa production au début de l'été 2018.

Un concentré de tradition et de technologie

Ce cinquantenaire débordant d'idées n'a pas pour autant comme objectif de faire du copier-coller parce que soit-disant ce serait mieux avant. Loin sans faux : les skis Villacampa sont un concentré de tradition et de technologie. Résolument modernes et techniques, ils sont adaptés et même réservés aux skieurs les plus aguerris, premiers prescripteurs et testeurs de cette gamme bien nommée FLX. « Nous utilisons essentiellement du bois pour les fabriquer, mais également du carbone et de la fibre de verre. Nos skis sont en pin : c'est une fibre droite, dense, qui permet de créer un ski souple, flexible et très léger », précise ainsi Jack Fauvel. « Ici, nous sommes des artisans du ski. Nous prenons ce bois, cette matière première, et nous le transformons dans notre atelier. Rien n'est externalisé. Nous souhaitons produire de l'exception. »

Une fabrication artisanale éco-responsable

Chez La Manufacture à Félix, l'exception passe également par l'éco-conception. En créant son entreprise, Jack Fauvel, grand amoureux de la nature, avait à coeur de limiter son impact sur l'environnement. En utilisant des produits naturels et en limitant le plastique, en plantant deux arbres pour chaque paire vendue, mais également en restant sur une production à petite échelle : l'an dernier 60 skis ont été vendus et 80 ont trouvé preneurs cette saison. Même si Jack Fauvel espère sortir davantage de skis l'hiver prochain, il ne cherche pas pour autant à inonder le marché, évoquant « la nécessité de repenser autrement l'économie ». D'autant qu'un ski FLX est un cadeau que tout le monde ne peut pas se permettre : comptez un peu moins de 1500 € pour un ski avec fixations, et 990 € pour un ski nu à sa sortie d'atelier. Le prix nécessaire pour profiter du bel et riche héritage de Félix Villacampa.