Imprimer la page
Entreprise

Etxean Egina : le savon, une histoire de convictions

Audrey se prend de passion pour le savon.

Audrey se prend de passion pour le savon.

Audrey et Serge Narbaïs fêtent le mois prochain les 5 ans de leur savonnerie artisanale, née de la passion de sa créatrice pour la cosmétique respectueuse de l’humain et de son environnement. Cette entreprise familiale de Saint Étienne de Baïgorry au coeur du Pays Basque porte haut ses valeurs de qualité, de travail bien fait, mais aussi de solidarité, en travaillant au maximum avec des producteurs locaux.

Ce que l’on met sur sa peau est aussi important que ce que l’on mange

Esthéticienne de formation depuis plus de 18 ans, Audrey Narbaïs n’est s’est jamais vraiment retrouvée dans l’esthétique traditionnelle. L’éclatement du scandale des parabènes en 2004 l’encourage à s’intéresser de plus près à la composition des produits. Mauvaise surprise, car même les produits cosmétiques bio, encore peu connus, n’affichent pas nécessairement des étiquettes de composition satisfaisantes. La législation permet de délivrer le label à partir de 10 % d’ingrédients bio.

Avec son intérêt pour les soins du corps et les médecines alternatives Audrey explique : « Quand on est dans une démarche de se faire du bien et s’occuper de soi, ce qu’on met sur sa peau est aussi important que ce que l’on mange. C’est notre cheval de bataille chez Etxean Egina. Je suis très attachée à la qualité de mes ingrédients, nous ne travaillons que des matières premières bio ou locales, mais je refuse d’adhérer à un label. Nous préférons que les utilisateurs s’intéressent à la composition des produits plutôt que se rassurer derrière une appellation ».

C’est en lançant une marque de produits cosmétiques à base de produits du Maroc qu’Audrey se prend de passion pour le savon. Écologique et économique, il est durable, ne produit pas de déchets à la fabrication, ne dégrade pas l’environnement lors de son utilisation et ne présente aucun effet néfaste sur la santé.

Pourquoi le choix de la saponification à froid ?

Il existe deux différences majeures entre la saponification à chaud utilisée en industrie et la saponification à froid. La première méthode implique de chauffer les ingrédients afin d’accélérer le processus chimique qui permet la création de savon. À froid, le processus implique de laisser durcir la pâte à savon dans un moule, puis de laisser sécher les savons environ un mois et demi. Sans cuisson, les propriétés des ingrédients qui composent le savon sont préservées, mais les productions sont plus petites.

D’autre part, lors de la saponification à chaud, la glycérine issue de la réaction chimique est le plus souvent séparée puis vendue comme matière première pour la composition d’autres produits cosmétiques, en raison de ses propriétés d’hydratation. Dans la technique à froid, on conserve une proportion de glycérine qui donne des propriétés hydratantes et non irritantes au savon.

Faire vivre le tissu local

La savonnerie a noué des partenariats avec de nombreux produits locaux, à commencer par la matière première utilisée pour leur produit phare : le savon au lait de brebis. Parmi les autres matières premières sourcées localement et bio, on trouve le miel et la cire d’abeille, la graisse de saindoux issue de porcs basques Kintoa, le beurre de cacao, le lait d’ânesse l’huile de noisette ou encore la graisse de boeuf. Pour les matières premières plus difficiles à trouver comme l’huile de coco et le beurre de karité, l’entreprise fait appelle à des grossistes en filière bio pour s’assurer d’une éthique de production. L’huile de palme a été écartée de leur liste d’ingrédients.

Pour ce qui est du prix, le positionnement est clair : à 5 € le savon, l’entreprise souhaite être accessible à tous, notamment ses utilisateurs locaux. « Pour nous il est important que tout le monde puisse accéder à de bons produits à un prix raisonnable. Pour être rentables et garder le savon au plus bas prix, nous avons développé une gamme de cosmétiques » explique Audrey Narbaïs.

Avec son packaging sobre et sa croix basque creusée dans chaque pièce, les savons d’Etxean Egina ont de beaux jours devant eux dans nos salles de bain.