Imprimer la page
Vie locale

Monein un bijou au cœur du vignoble de Jurançon

Dans les vignes l'église Saint Girons domine Monein

Dans les vignes l'église Saint Girons domine Monein

Au cœur du Béarn, le village de Monein possède un beau patrimoine médiéval et naturel à découvrir tout l’été. L’Office du Tourisme propose en juillet et août ses « Balades Vigneronnes » accompagnées, pour cheminer dans les vignes.

Ravissante bourgade médiévale du Béarn, la commune de Monein est située à 30 km à l’Ouest de Pau et une centaine de km de la Côte Basque par l’A64. Avec sa superficie de 8 000 ha, Henri IV l’avait même surnommé le « Petit Paris », tant le village était étendu. Entre maisons de vignerons dans ses quartiers et maisons de ville dans le bourg, Monein est riche en bâtisses de caractère. C’est ce qui fait son cachet. La mairie-halle datant du XIXe siècle est construite sur des pilastres et des arceaux en pierre de taille.

Un patrimoine unique

Monein possède la plus grande église gothique du Béarn, l’église Saint-Girons (construite entre le XVe et le XVIe siècle). Elle abrite une oeuvre unique en France, une charpente en forme de double coque de bateau renversé. Il faut voir ce chef-d’oeuvre de charpenterie aux dimensions impressionnantes (plus de 50 m de long). Sa structure surdimensionnée en coeur de chêne est soutenue par une étonnante superposition de croix de Saint-André, alignées à la verticale jusqu’au faîte de l’église.

Colline, guide d’histoire et de patrimoine à l’Office de Tourisme m’emmène sur le sentier d’interpétation de Monein, qui permet de découvrir l’histoire du village tout en marchant à travers les vignes gorgées de raisins dorés, en période de vendanges.

Dés la sortie du village, par des sentiers à travers bois, nous nous retrouvons au dessus du village avec l’église Saint-Girons qui s’impose à la vue. Les forêts représentent près d’un quart de ce territoire, favorisant le développement de la faune et la flore. Le paysage, vallonné, est ponctué de maisons de vignerons sur les coteaux. Le panorama y est somptueux, avec en toile de fond les crêtes pyrénéennes ensoleillées. En plus d’être charmante, cette randonnée montre l’importance du vignoble sur le territoire du Béarn.

Un terroir de cépages autochtones

Le vignoble s’étend sur 1200 ha, de Jurançon à Monein, à 300 mètres d’altitude en moyenne, face aux Pyrénées. Blotti sur des combes ensoleillées, à flanc de coteaux pentus, il peut être cultivé en terrasse. Il produit des vins blancs secs ou moelleux de caractère, fruit d’un mariage du climat océanique et montagnard.

L’été indien « béarnais » offre des vins moelleux doux et ambrés d’exception qui, en fonction du millésime, sont très aptes au vieillissement. Pour tout savoir sur ce précieux nectar, une escale s’impose à 10 km de Monein, pour découvrir la « Maison des vignerons du Jurançon » à Lacommande, au coeur du vignoble. Il s’agit d’une boutique agrémentée d’une salle d’exposition et de dégustation avec une large gamme de vins de Jurançon - 130 références - et d’autres vins du Sud-Ouest.

Du 17 juillet au 25 août prochain, l’Office de Tourisme de Monein propose des balades accompagnées dans les vignobles : l’occasion de se promener pendant 2 heures au milieu des rangées de vignes, de profiter de paysages qui éveillent les papilles puis de savourer un moment de dégustation dans un domaine. Chaque balade est encadrée par un guide de l’office de tourisme. Elle se termine par la découverte du chai et une dégustation de Jurançon en compagnie du vigneron. Les réservations sont obligatoires à l’OT de Monein.