Imprimer la page
Vie locale

Le piment d'Espelette face à la sécheresse

L'AOP concerne dix villages et quelques 200 producteurs.

L'AOP concerne dix villages et quelques 200 producteurs.

Cette actualité vous intéresse ? Abonnez-vous
Accédez à toute l'actualité et aux annonces légales en illimité

1 AN (52 n°)Hebdomadaire
à partir de 23,00 €/an *

(* Tarif en vigueur en France Métropolitaine, valable pour la version numérique)

> je m’abonne

Déjà abonné ?  > je me connecte

La faible pluviométrie et les fortes chaleurs de cet été peuvent avoir des conséquences sur la récolte du piment. À tel point que pour la seconde fois l'INAO (Institut NAtional de l'Origine et de la qualité) a autorisé les producteurs de piments à irriguer de façon mécanique leurs plants du 18...