Imprimer la page
Entreprise Vie locale

Adio Mobility : des trottinettes en libre service sur le BAB en projet

Trois amis d’enfance ont décidé de se lancer sur le marché des trottinettes en libre service sur le BAB. Tout en continuant à développer leur projet déjà bien avancé, ils ont présenté leur concept au syndicat des mobilités, à l’Agglomération Pays basque et aux différentes communes.

Bientôt, vous circulerez peut-être sur une trottinette électrique Adio Mobility, pour faire quelques kilomètres à Bayonne, Anglet ou Biarritz. Un système imaginé par trois amis de la région qui ont souhaité proposer une offre locale, aux couleurs du Pays Basque. Il s’agit d’un mode de transport écologique, non bruyant et surtout contrairement aux concurrents (Lime, Bird), d’une implantation en partenariat avec les mairies, l’agglomération et le syndicat des mobilités.

En effet, Maxime Lafargue, Guillaume Dufau et Marc-Antoine Lasarte, amis d’enfance, attendent le feu vert des instances du BAB pour installer Adio leur concept de trottinettes électriques en libre service. Les trois amis n’ont pas lancé ce projet sur un coup de tête. Ils y travaillent depuis un an. Au départ, les étudiants ont tous envie d’entreprendre et avant tout sur leur territoire. Leur but est d’apporter du confort aux habitants de leur région mais également de créer de l’emploi localement.

Offrir une nouvelle alternative aux voitures

Après avoir découvert, les trottinettes en libre service à Bueno Aires pour Maxime, et lors des vacances d’une semaine tous les trois à Paris, ils pensent que ce moyen de locomotion permet de fluidifier le trafic et serait idéal pour le BAB qui développe les mobilités douces. Mais ils savent aussi ce qu’ils ne veulent pas pour leur région : il est hors de question que leurs engins électriques polluent le paysage visuel et soient stationnés sauvagement n’importe où. Ils imaginent des zones de parking aux points stratégiques (carrefour, parking, stations de bus et de tram).

Les trottinettes sont géolocalisées, une caution est demandée puis rendue si elle est remise dans une zone de dépôt. Tout se fait par une application sur un smartphone, très pédagogique et accessible à tous. Bridée à 20 km/heure, sa vitesse est automatiquement réduite à 8 km/h dans les zones piétonnes, grâce au système de géolocalisation. La trottinette 100 % électrique, dont la plupart des matériaux sont recyclables, est conçue spécialement pour Adio Mobility chez Gyromax, un fournisseur palois.

À la recherche d’investisseurs supplémentaires

Les trois jeunes entrepreneurs ont reçu le soutien d’investisseurs dont un notaire de la région, séduit par leur projet et un Bayonnais, membre de la direction de la banque internationale HSBC, qui adhère totalement à leur concept. Mais ils cherchent encore des financiers prêts à les suivre.

Aujourd’hui, Maxime multiplie les rendez-vous pour faire connaître Adio tandis que Guillaume et Marc-Antoine continuent de travailler sur tout ce qui est technique.

Ils aimeraient faire leurs premiers tests fin avril avant un lancement pour la saison estivale sur le BAB.

Renseignements : adio.mobility@gmail.com Maxime Lafargue : 06 89 04 92 19 Guillaume Dufau : 06 37 75 28 77

Qui sont les concepteurs ?

Maxime LAFARGUE : Issu de l’école de Commerce des Mines (Institut Mines Telecom Business School) Maxime a vécu deux ans en Argentine. À 23 ans, ce jeune manager, landais d’origine, parle quatre langues et a notamment travaillé pour la banque internationale HSBC. Le réseau qu’il a pu développer ainsi que ses qualités commerciales sont des atouts conséquents pour Adio.

Guillaume DUFAU : Est l’ingénieur du groupe. Il conçoit notamment tout le système de géolocalisation des trottinettes. C’est un vrai spécialiste de l’analyse de l’Intelligence Artificielle (IA) et de la big data. Guillaume, 24 ans, a un master IA à Polytechnique ainsi qu’un master en Mathématiques et Data Science à Paris-Dauphine. Ses compétences techniques et ses expériences du traitement de données géolocalisées et en open data du territoire français sont des points essentiels pour le développement d’Adio.

Marc-Antoine LASARTE : Né à Bayonne, il y a 25 ans, Marc-Antoine, bac pro, BTS data, réseau en poche, a très tôt monté son entreprise : BlueConfig. Spécialiste dans la maintenance informatique d’entreprise, à domicile et à distance, il est le technicien du projet et est essentiel au développement technologique de leur start-up. Ses années en tant que chef d’entreprise ainsi que son envie de développer des projets sur le territoire font de lui un pilier d’Adio Mobility.